Les 13 et 14 décembre, a eu lieu le premier hackathon du collectif Idemi Africa, en collaboration avec le llacan, un laboratoire du CNRS autour de l’objectif partagé par l’ensemble des participants: comment rendre les langues africaines plus visibles sur internet?

Ces deux journées ont rassemblés des experts de tous horizons, notamment des linguistes, journalistes, des développeurs et étudiants…

Animés par le collectif Idemi Africa, des chercheurs du Llacan mais aussi des intervenants extérieurs comme Idrissa Konté du projet Afrilangues, quatre sous-groupes se sont constitués et ont travaillé sur différentes thématiques au cours de ces deux journées.

1ère thématique: Une plateforme dont le but est de centraliser l’information pour retrouver les sources en et sur les langues africaines; avec des liens vers l’existant.

2ème thématique: Un jeu vidéo en ligne pour aider les enfants à apprendre les langues africaines.

3ème thématique: la traduction du navigateur Firefox en Yoruba auquelle vous pouvez contribuer ici, si vous comprenez cette langue.

4ème thématique et projet gagnant du hackathon: Comment développer un clavier prenant en compte les signes des langues africaines et pouvant permettre leur saisie numérique?

L’équipe a décidé d’utiliser le clavier personnalisé Reflex-AFU sur les ordinateurs portables et de veiller à le personnaliser au maximum. Ensuite, concernant les smartphones, le clavier anysoftkeyboard semble plus adéquat. Aussi faut-il préciser qu’il est possible avec ce clavier d’intégrer une géolocalisation qui permettrait à l’application d’identifier la langue africaine du pays, ce qui permettrait à l’utilisateur de converser plus facilement. Ce clavier pourra permettre de converser dans toutes les langues africaines.
L’équipe réfléchit à une façon de catégoriser les caractères des langues africaines. L’idée est de regrouper les caractères utilisés par plusieurs langues et de développer donc des claviers qui pourraient être régionaux avec des sous-claviers de langues présentant des similarités. L’idée est toujours à l’étude et sera plus affinée au fur et à mesure.

Un rapport détaillé du hackathon sera publié dans les prochains jours sur ce site. N’hésitez pas à vous manifester si vous êtes intéressés par l’un des projets sus-mentionnés.

Hackathon Idemi et LLacan: le collectif se renforce

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.